QUAND LE RINGARD DEVIENT TOTALEMENT TENDANCE

La passion du vintage ne se limite pas aux vieux tailleurs YSL ou autres trésors trouvés dans les friperies ; aujourd’hui il n’y a rien de plus hype que d’aller à un concert d’ACDC  et même de bons vieux tubes comme ceux de A-Ha reviennent en force - voir la pub “Lips” de Microsoft pour la Xbox 360 - ; rien de plus cool que de faire soi-même son bouillon de poule ou de tricoter devant la télé comme mémé ; rien de plus tendance que de lire des romans photo en se marrant comme une débile. Bref, si vous voulez vous la jouer branché, prenez n’importe quel truc totalement outdated et revendiquez-le comme style de vie.

Donc, je disais, tricoter devant la télé comme mémé. Enfin, pas tout à fait. Ma mémé n’aurait jamais fait ça - en tous cas, je ne veux pas le savoir :

 

Wad - Automne 2008

 

La tendance tricoti tricota ne date pas d’hier. D’abord, on a eu la maille de Sandra Backlund, la lauréate du Grand Prix du Jury au festival de Hyères 2007, dont voici d’ailleurs la collection actuelle :

 

© Annika Aschberg

 

Puis on a eu le tricot urbain avec Knitta Please :

 

 

Et enfin, après la tentative encore trop ringarde de Phildar, voici Wool and The Gang qui nous propose de tricoter nous-même écharpes, gilets, tours de cou, bonnets… La laine est géniale : c’est de la très grosse laine péruvienne, les couleurs sont très belles aussi, du coup ça donne de la grosse maille trop cool dans laquelle on a envie de s’emmitoufler tout l’hiver :

 

 

 

Des kits avec pelotes de laine, aiguilles (elles sont énormes, même un manchot pourrait tricoter avec ça !) et patron sont proposés. Celui du bonnet Zion Lion est déjà sur ma liste de Noël…

Nadège Winter fait aussi partie du projet en tant que “style manager”. Comment conçoit-elle la mode ? “Instead of simply wearing it, make it as well”. Quant aux deux fondatrices de la marque, Lisa Sabrier et Carolyn Main, elles tenaient particulièrement à en finir avec la consommation de masse et ont monté ce projet afin de transmettre des valeurs traditionnelles… Je vous avais déjà dit que la transmission était plus que jamais au cœur de la mode et du luxe, en voici la confirmation !

 

En vente sur woolandthegang.com et chez Colette, of course !

Tags: , , , , ,

3 Responses to “QUAND LE RINGARD DEVIENT TOTALEMENT TENDANCE”

  1. Bloc-Mode » Blog Archive » QUAND LE RINGARD DEVIENT TOTALEMENT TENDANCE - suite Says:

    […] semaine dernière je vous parlais de la tendance ringarde. L’esthétique old school bat aussi son plein et le catalogue Manufrance est en passe de […]

  2. Bloc-Mode » Blog Archive » PER ZENNSTRÖM PHOTOGRAPHY Says:

    […] y a peu je vous parlais de Sandra Backlund ; depuis la merveilleuse petite Tavi m’a fait découvrir cette série mode photographiée par […]

  3. Bloc-Mode » Blog Archive » SLOW FASHION, QUAND TU NOUS TIENS Says:

    […] Ce qui est amusant, c’est que Bompard, avant, c’était ringard, alors que maintenant la marque colle avec toutes les valeurs de notre époque : la qualité, le durable, l’expertise, le savoir-faire, artisanal de préférence, la tradition, la naturalité. C’est ça le luxe aujourd’hui. Il a intégré ce qu’on appelle la “slow fashion” : on privilégie le savoir-faire traditionnel, les petits volumes, la proximité avec des producteurs locaux, l’éthique, etc. Cette tendance explique également le boom du “do it yourself” et notamment, le retour du tricot. […]